Le titulaire du poste devra avoir une vision hautement stratégique de l’industrie forestière. Il aura acquis une bonne compréhension du fonctionnement des instances régionales et de leurs réalités. Il sait également créer des liens durables et porteurs de résultats pour augmenter le rayonnement de l’industrie.

Principales responsabilités :

  • Promouvoir et défendre l’intérêt de ses membres;
  • Planifier, déployer et évaluer une planification stratégique entérinée par le conseil d’administration;
  • Évaluer l’offre de services de l’organisation, la mesurer et l’adapter au besoin;
  • Promouvoir et représenter l’organisation auprès des médias nationaux et régionaux;
  • Effectuer une veille médiatique proactive et stratégique afin de bien planifier les actions de communication
  • Diriger les directions et gérer les budgets de l’organisation;
  • Maintenir et bonifier les relations gouvernementales (fédérales, interprovinciales, provinciales et régionales);
  • Développer des projets avec les partenaires du milieu et les membres;
  • Maintenir et bonifier les ententes avec les autres intervenants de la forêt;
  • Analyser, interpréter et commenter des projets de loi, amendements, projets d’étude, etc.;
  • Participer à l’élaboration de rapports, de règlements, de propositions pour le conseil d’administration, le conseil exécutif et les différents comités externes et internes;
  • Diffuser et informer les membres des résultats, projets et discussions en cours dans les différentes directions à l’aide de publications internes.

Principaux défis du poste :

Dès son entrée en poste le nouveau Président, directeur général devra s’attaquer spécifiquement à trois dossiers d’envergure :

  • Mise en place d’une structure de communication publique proactive
    • Prises de position publiques sur des dossiers économiques pertinents à l’industrie forestière du Québec;
    • Assurer le rôle prédominant de l’organisation à titre d’acteur économique et d’employeur prédominant au Québec.
  • Le Gouvernement du Québec débutera, en 2020, un exercice de réécriture et de réforme du régime forestier. L’organisation désire, de façon proactive, débuter rapidement des travaux internes, spécifiquement la définition et la rédaction de ce que devrait être la réforme du régime forestier québécois, afin d’amorcer un dialogue constructif avec les entités gouvernementales responsables.
  • Tournées des régions du Québec. Rencontre des membres locaux de l’organisation, des autorités municipales concernées, des autorités économiques (chambres de commerce)

Formation académique:

  • Formation universitaire pertinente ou expérience équivalente.

Expérience requise:

  • Forte expérience à titre de leader d’une organisation de même nature;
  • Participation au conseil d’administration;
  • Communicateur expert;
  • Capacité à mettre à contribution sa notoriété professionnelle afin de faciliter les relations avec les différentes instances.

Connaissances et compétences requises:

  • Détenir une excellente connaissance de l’industrie forestière (ou forte capacité à rapidement intégrer les notions relatives à l’industrie) et des enjeux commerciaux, régionaux et politiques énumérés précédemment : les gaz à effet de serre, le caribou forestier, l’entente sur le bois d’œuvre, l’importance de la forêt dans la lutte aux changements climatiques, etc.;
  • Démontrer une grande capacité d’adaptation et d’analyse de la conjoncture actuelle et future;
  • Faire preuve de leadership, d’influence et de collaboration auprès des instances gouvernementales, des autres provinces telles l’Ontario, des partenaires, des membres, et de son équipe, afin de canaliser les efforts autour d’une vision commune;
  • Susciter l’adhésion et stimuler la performance de ses gestionnaires en assurant le suivi d’indicateurs-clés à la concrétisation d’une planification stratégique;
  • Être un excellent communicateur à l’oral et à l’écrit, tant en français qu’en anglais (maitrise des deux langues);
  • Disposé à voyager régulièrement (30-40% du temps)
  • Connaissance de l’appareil gouvernemental
  • Démontrer une bonne résistance au travail sous tension.

Danny Savard, ing.        
Vice-président et Chef de pratique   

514.878.4224, ext.231             
dsavard@mandrake.ca

-L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire-

Télécharger votre CV/resumé ou autre fichier important. Max. grandeur fichier: 99 MB.